un bus de folie

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

un bus de folieBonjour,Je vais va vous faire aimer les voyages en car…La semaine dernière je venais de terminer mon atelier théâtre, situé hors de la ville. N’ayant pas de voiture, j’ai l’habitude de rentrer en car, je prends le dernier à 22h30. En général, c’est assez vide, il m’est même arrivé de taper la discute avec le chauffeur en solo. Ce soir là, je monte dans le car… 4, 5 personnes pas plus, je décide d’aller au fond du car pour me poser un peu, car le trajet dure quand même 45 minutes!Je m’assoies donc au fond sur la droite et je commence à prendre mes aises, lorsque l’autocar s’interrompt. Que se passe-t-il ? Les portes de l’arrière s’ouvrent, et là je vois une jeune femme monter à l’intérieur….un avion de chasse, une bombe, bref le genre de femme que vous croisez dans la rue et dont vous vous souvenez des ces courbes jusqu’au soir même. Elle portait une jupe droite, de couleur prune, de hauts talons et des bas, et en guise de haut, une tunique blanche mettant en valeur sa voluptueuse poitrine…. elle se dirigeait vers moi et s’asseyait juste devant moi.Je la suivais du regard, et je devais vraiment faire “mort de faim”… elle commença à lire un magazine, et moi je ne pouvais décoller les yeux de ses deux jambes qui se croisaient et se décroisaient sans cesse, dévoilant le haut de ses bas.Quelques minutes istanbul escort plus tard, elle se retournait et me regardait en souriant:” vous descendez bien à Rouen?” dit-elleJe répondais par l’affirmative….” c’est la première fois que je vais là bas, ça vous embête de me dire ou se situe la gare?”Bien sûr que non, ça ne m’embêtait pas! J’aurais pu lui parler de n’importe quoi à vrai dire, en quelques secondes elle me fit signe de la rejoindre à côté d’elle, chose que je fis bien sûr sans tarder.Nous commencions donc à discuter de ça de là, de ce qu’elle faisait dans la vie…. elle avait une voix si douce, des lèvres si pulpeuses, et ses jambes…. elle ne cessait de les caresser…j ‘étais quasi hypnotisé….trop peut être… elle me lançai dans un éclat de rire: ” en tout cas tu aimes bien mes jambes on dirait! “Je répondais oui, un peu gêné….elles magnifique en effet.Elle me remerciait, et, d’un coup, elle prit ma main et la posa sur l’une d’entre elle. ” C’est mieux comme ça non…..caresse les si tu veux”. Interloqué j’obéissais non sans plaisir et je commençais à passer ma main sur ses jambes, douces et fines, je sentais le désir monter en moi….Soudain, elle s’approcha de moi et me susurra “je connais très bien Rouen, je sais d’ailleurs qu’il nous avcılar escort reste 35 minutes avant d’arriver, ce qui me laisse du temps pour te faire bander, laisse moi faire…” et, à ces mots, elle dégrafa mon pantalon et commença à masser mon boxer, déjà tout bombé par ma queue. Je continuais à caresser ses jambes et je remontais de plus en plus haut, je découvrais sa peau nue, puis elle écarta ses cuisses pour me laisser toucher son sexe. La coquine n’avait visiblement pas de culotte, et je frottais ses lèvres déjà humides de plaisir.Elle sortit ma queue, gonflée de plaisir puis se courba vers moi et me suça. Elle me gobait directement le gland, qu’elle engloutit, et sans attendre me fit une gorge profonde; elle avala ma bite sans difficultés, non sans glousser de plaisir et hoqueter tant ma queue s’engouffrait dans sa gorge, je gémis aussi….De mon côté je commençais à doigter son sexe, j’entrais deux puis trois doigts et ils entraient sans difficultés dans sa chatte. elle me pompait de plus en plus fort, j’avais du mal à me retenir de gémir et j’avais peur que les passagers se rendent compte de quelque chose…. mais impossible d’arrêter…. finalement elle se releva et me dit: ” je veux que tu me baises, là, dans ce car”il me fallut quelques secondes pour réfléchir, non pas à la şirinevler escort réponse, mais comment lui défoncer son minou discrètement , je la soulevais alors et relevais sa jupe, dévoilant une chatte….hummm, magnifique; un léger et fin ticket de métro et des lèvres luisantes et gourmandes. Je me déplaçais au milieu des deux sièges et je l’empalai sur ma queue dressée. Elle entrait sans mal, vu son état, et la coquine commença à bouger, à osciller sur ma queue de haut en bas, puis de droite à gauche, doucement au départ, puis de plus en plus vite…Je mettais les mains sur sa poitrine et devinait ses seins, je les malaxais à travers son soutien gorge mais impossible de la déshabiller, la tunique était trop galère à ôter. Elle commença à mordiller ses lèvres, puis elle caressa son clito avec ses doigts pour accompagner sa pénétration, elle me fit ensuite lécher ses doigts et je goutai à sa mouille ….. elle continua de me baiser, de manière si experte que je sentais que j allais venir en elle; elle gémissait doucement, moi j avais envie de la défoncer comme une chienne mais les lieux exigus nous empêchaient de le faire. Finalement, un doigt posé sur ma bouche, elle mit son corps en arrière et me fit juter en elle; et elle m’accompagna dans la jouissance; sa chatte se crispa et elle resta sur moi, profitant de son plaisir…elle se retira, et ramassa mon foutre avec ses doigts qu’elle engloutit dans sa bouche en dessert…..nous nous rhabillions et nous continuons de discuter, comme si de rien était… les gens avaient ils entendu? je ne le saurais jamaismais en descendant, je dis au revoir à Adeline….j’espère à jeudi prochain…. Fin

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *