En rentrant du travail (1ère Partie)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Self Shot

En rentrant du travail (1ère Partie)Une histoire imaginée au gré des discussions avec secretsaw (http://fr.xhamster.com/user/secretsaw). Bonne lecture ;-)Vendredi 18h. Il faisait doux en cette fin de journée. Solen avait eu une semaine plutôt difficile au travail. Elle voyait enfin arriver ce weekend qu’elle attendait avec une grande impatience… Alors qu’elle commençait à emprunter le chemin habituel, en direction de son arrêt de métro, elle eu une idée. Pourquoi ne pas rentrer en marchant ? En ce début de mois de mai, les journées sont plus longues, et les fins de journées plus douces. Elle pensait à cette forêt qui, par un détour certes, lui permettrait de rentrer à son appartement… Elle l’a connaissait bien, mais elle ne l’avait plus emprunté depuis le début de l’hiver… Elle avait déjà entendu parler d’étonnantes histoires par des amies. Certains hommes avaient l’habitude de se cacher dans les bois jouxtant le sentier pour épier des jeunes joggeuses ou promeneuses…Elle n’y croyait pas vraiment, mais solen est plutôt prudente… Il est 18h30. Elle se trouve à l’entrée de cette forêt. Le sentier est parfaitement balisé. Un panneau indique même le temps estimé pour la traverser : une heure. Parfait puisqu’il fera encore largement jour à cette heure… Les alentours sont plutôt calmes. En pénétrant dans la forêt, elle croise un groupe de jeunes adolescents à vélo et une jeune famille. Aucun homme étrange à l’horizon. “Tant pis”. Elle sourit à cette pensée qui vient de la traverser. Après tout, pourquoi ne pas faire profiter un homme de mon passage…Elle n’y croyait pas vraiment, mais Solen est plutôt prudente… Il est 18h30. Elle se trouve à l’entrée de cette forêt. Le sentier est parfaitement balisé. Un panneau indique même le temps estimé pour la traverser : une heure. Parfait puisqu’il fera encore largement jour à cette heure… Les alentours sont plutôt calmes. En pénétrant dans la forêt, elle croise un groupe de jeunes adolescents à vélo et une jeune famille. Aucun homme étrange à l’horizon. “Tant pis”. Elle sourit à cette pensée qui vient de la traverser. Après tout, pourquoi ne pas faire profiter un homme de mon passage…Solen pris à l’instant conscience que sa tenue attirerait très rapidement l’attention d’éventuels voyeurs embusqués. Pas de simple jogging ou jean, mais sa tenue de travail… Qu’elle reconnaît être particulièrement sexy, surtout pour traverser une forêt. Les jeunes adolescents n’avaient d’ailleurs pas manqués de s’échanger quelques propos à son passage.. “Hey les gars, vous avez vu ?! Vous voulez pas qu’on fasse demi-tour ? Elle est tellement bonne. On dirait une secrétaire qui vient dans la forêt pour se faire prendre contre un arbre par des inconnus les uns à la suite des autres… Ca me rappelle une vidéo que j’ai vu sur Xhamster”Une jupe noire avec des collants noirs, qui laisse deviner ses jambes. Un chemisier blanc avec de fines rayures et une veste noire assortie à sa jupe. Une tenue de travail classique, mais qui dénote dans cette forêt… D’autant plus que n’ayant pas prévue cette escapade, Solen n’a pas prévu de chaussures de rechange. Elle s’apprête à traverser ce sentier en talon haut. Hum quelle idée a-t-elle encore eu… Une nouvelle pensée la traverse : il sera difficile d’échapper à un éventuel homme insistant… Très vite elle reprend ses esprits. anadolu yakası escort Cette forêt semble complètement vide, pas un bruit si ce n’est quelques oiseaux environnants. Elle constate cependant qu’au abord du chemin la végétation est particulièrement dense… Notamment des grands arbres, dont elle ne serait pas dire l’espèce, mais dont le tronc offre indéniablement un endroit rêvé pour d’éventuels voyeurs…Marc est un homme plutôt anodin. 45 ans, marié, père de deux enfants adolescents, il reconnaît que sa vie sexuelle n’est plus vraiment ce qu’elle était. Non point qu’il n’aime plus sa femme, mais les années passant les relations sexuelles se sont fait moins fréquentes… D’autant que Marc est un homme qui aime le sexe, surtout les jeunes femmes athlétiques entre 20 et 30 ans. Il a l’habitude de regarder des vidéos sur Xhamster. Mais depuis quelques mois, cela ne suffisait plus. Marc avait besoin d’aller plus loin, d’ancrer ses fantasmes dans la réalité. Cependant, il se refusait à envisager une éventuelle rencontre adultérine. Il se contenterait, pour le moment, à de simples escapades voyeuristes…Cela tombé bien, Marc connaissait bien cette forêt assez éloignée de son travail ou de son domicile. Cela lui permettait de ne pas craindre d’éventuelles rencontres avec des connaissances. Particulièrement excité ces derniers temps, il était même allé jusqu’à consulter des vidéos à son travail… Il avait même osé se caresser dans son bureau devant des vidéos de jeunes secrétaires cochonnes, mais n’osant terminer ici il s’était réfugier dans les toilettes pour y jouir… Malgré cela, il n’était pas rassasié. Il décida d’aller faire un tour dans cette fameuse foret. En cette fin de semaine, et avec une soirée qui s’annonce douce, des jeunes femmes devaient surement en profiter pour aller courir. Il pourrait se cacher comme à son habitude et se branler à nouveau allègrement en imaginant pénétrer frénétiquement à même le sol une joggeuse dont l’effort physique aurait attisé ses envies…Il était arrivé dès 18h, pour se placer à son endroit favori. Un endroit calme, particulièrement touffu, qui donne sur une courte ligne droite après un virage sec et avant un nouveau virage sec… Durant ce court moment, les joggeuses sont seules, sans que personne ne puisse les voir au loin.Solen progressait péniblement sur le sentier. Déjà 40 minutes qu’elle était partie, un panneau lui a déjà indiqué qu’elle avait dépassé la moitié du parcours. Elle vient d’arriver dans cette fameuse ligne droite discrète entre deux virages, où une fontaine était placée, comme d’ailleurs à plusieurs reprises sur le sentier. “L’endroit idéal pour un homme pervers” se dit-elle… Il pourrait contempler plus longtemps les jeunes femmes qui s’arrête pour se désaltérer et se penche fesses en arrière pour mieux boire…Marc n’en revient pas ! Alors qu’il attendait depuis 45 minutes, caché derrière son arbre, sans avoir pu voir la moindre personne, homme ou femme. Il vient d’apercevoir une sublime jeune femme progresser lentement sur le sentier… Il n’en croyait pas ses yeux. Elle n’avait rien d’une joggeuse, bien au contraire… Il s’agissait plutôt d’une jeune active, sortant du travail. Son corps était terriblement bandant. Elle portait une jupe courte sombre, qui dévoilait largement ses jambes et le bas de ses cuisses, anadolu yakası escort parfaitement moulées dans un collant sombre… En haut, elle portait un chemisier clair, qui semblait laisser dévoiler un subtil décolleté. Bref, il ne pouvait pas rêver mieux… D’autant plus que ses talons hauts rendaient sa progression moins rapide que d’habitude, lui laissant le temps nécessaire pour se branler !Marc ne perd pas une seule seconde… Il glisse délicatement sa main à travers son pantalon et saisit son sexe du mieux qu’il peut…Son sexe est déjà à l’étroit dans son caleçon… Il a toujours eu l’habitude de le garder par peur de devoir s’échapper rapidement une fois sa cachette découverte…D’habitude, l’excitation est moins violente… Aujourd’hui, il a conscience que le caractère exceptionnel de la rencontre fortuite doit lui amener à prendre des risques…Il l’imagine venant à sa rencontre…Consciente qu’un homme marié l’épie derrière un arbre…Il l’imagine, sans même qu’elle lui dise un mot, s’accroupir, déboutonner son pantalon…sortir son sexe dur et commencer le à branler de ses deux mains en le regardant droit dans ses yeux… d’un bleu clair…Elle collerait délicatement ses lèvres fines… puis sucerait délicatement l’extrémité de son sexe, tout en continuant à le branler d’une main… Marc s’imagine même se surpasser de courage, tellement excité qu’il se sentirait autorisé à lui appuyer sa jeune tête pour qu’elle suce non plus l’extrémité mais une grande partie de son sexe, mimant des mouvements de va et vient jusqu’à jouir une première fois sur le chemisier de la jeune femme…Malheureusement, il n’en était rien. Marc était toujours caché derrière son arbre… La main dans son pantalon en train de se caresser face à la sublime jeune femme qui se présentait maintenant à une dizaine de mètres de lui. Solen commençait à n’en plus pouvoir. Ses pieds étaient douloureux, sollicités par cette marche en talons hauts sur ce sentier… Elle aperçut cette fontaine d’eau à quelques mètre. Elle avait une légère soif après ces 45 minutes de marche. Elle se dirigea vers elle. Malheureusement, avec son mètre 69, Solen était trop grande pour y boire sans s’accroupir…Elle commença à s’agenouiller quand elle a une nouvelle idée coquine…”Et si, comme les histoires le dise à propos de cette forêt, un homme était justement en train de m’épier. Le coin serait idéal. Calme, à l’abri grâce à ces deux virages secs, une épaisse forêt, de nombreux troncs…” Elle se releva, et au lieu de s’accroupir, elle pris l’audacieuse décision de se pencher… dévoilant ainsi allègrement le haut de ses cuisses moulées par ce collant, et une partie de sa culotte. Ainsi, elle pourrait boire tout en faisant profiter un éventuel voyeur…Marc n’en revenait pas. Non seulement cette jeune femme était terriblement bandante, mais voilà qu’elle lui montrait son corps, prétextant une envie de boire… Elle ne pouvait pas s’imaginer qu’il était caché juste derrière elle. Ce n’était pas possible ! Marc, voyant cette scène, a de plus en plus de mal à se contenter de simples caresses… Il se refuse à retirer son pantalon, mais après tout se dit-il, son sexe appuie tellement dessus qu’il lui sera difficile de cacher son embarras s’il devait aller à la rencontre de cette jeune femme. Il s’imagine à nouveau avec elle… mersin escort Elle ne le suce plus… Elle est dans cette position qui lui permet de boire… Debout, le corps penchée. Marc se trouve derrière elle. Ils sont tous les deux sur le sentier. La jeune femme ne bouge pas, elle lui présente simplement son entre jambe et le bas de sa culotte. La jupe légère relevée. Marc s’imagine arriver par derrière, caresser ses cuisses dans ce collant, puis relever délicatement sa jupe… pour apercevoir la totalité de sa culotte légèrement rose… Il ne la retire pas… Il baisse simplement son collant jusqu’à la hauteur de ses genoux, puis dans un habite moment des doigts de sa main gauche, il écarte délicatement sa culotte rose. De sa main droite libre, il agrippe son sexe qui bande incroyablement. Dans ses pensées, Il aperçoit le délicat sexe de cette jeune femme. Légèrement rose d’excitation, ses fines lèvres s’écartent à mesure que Marc y présente son gland…Il imagine la jeune femme tourner délicatement sa tête vers lui, le fixant de ses yeux bleus sans dire mot. Elle n’en resterait pas moins inactive, puisqu’à la surprise de Marc, Solen écarte délicatement ses fesses avec chacune de ses mains afin de faciliter la progression de Marc en elle… Marc est totalement libre. Son simple gland a laissé place à la totalité de son sexe… Les fines lèvres de la jeune femme épousent parfaitement le contour de son sexe. Il l’a pénètre lentement, au beau milieu du sentier désert de cette forêt… Désert ? Après tout, Marc n’était peut-être pas seul voyeur en cette fin de journée… Mais malheureusement, il est ramené à la réalité.. Rien de tout cela ne se passe… Ce qui lui paraissait une éternité n’était qu’un court instant. Solen est toujours en train de boire… Conscient que cette vue prendrait rapidement fin, Marc s’arme de courage pour ne rien rater… « Quoi » ?! Sous l’effet de l’étonnement, l’homme a laissé échappé un faible bruit. En sortant son visage plus clairement de sa cachette, il eut un meilleur aperçu du spectacle offert par cette jeune femme. Or, la couleur de sa culotte, qu’il devinait sous son collant sombre, lui semblait d’un léger rose clair… Exactement comme dans son imagination ! Cette troublante coïncidence eut pour conséquence de lui assurer une érection virulente… En entendant ce léger bruit qui venait de quelques mètres de derrière elle, Solen eut instinctivement une réaction étrange… Au lieu de se retourner rapidement pour tenter de s’éclairer sur la raison de ce bruit, elle resta immobile. Cette effort ne lui était pas nécessaire, tant la réponse lui semblait évidente. Le hasard a voulu qu’en cette première promenade de l’année, elle traverse ce sentier sous le regard d’un voyeur ou d’une voyeuse… Hum… Voyeur ou voyeuse, dont sa position penchée laissant dévoiler son entre-jambe, a dû avoir un effet retentissant puisqu’il ou elle n’a su rester silencieuse… Mais en réalité, cette réaction instinctive n’était pas uniquement due à son excitation naissante. Le fait d’avoir stoppé sa progression pour se désaltérer a eu un effet désastreux sur sa cheville… Refroidie, l’articulation lui fait dorénavant affreusement mal. À tel point, qu’elle constate qu’elle ne peut quasiment plus initier une simple marche… La voici donc bloquée au beau milieu d’un sentier au sein d’une forêt, dans une tenue particulièrement sexy, avec une cheville foulée, lui restant 1h30 avant le coucher du soleil… et sous le regard d’une femme, d’un homme ou de plusieurs d’entre eux. Loin d’être prise de panique, Solen sent irrésistiblement monter en elle une excitation violente !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *