Folle soirée avec Julie (partie 1)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Folle soirée avec Julie (partie 1)Partie 1Après cette petite soirée passée en sa compagnie, on ne se revu qu’à la salle.Ce jour-là Je faisais ma petite séance, ce coup-ci sur le plateau musculation, ce qu’elle ne faisait jamais et je la vis arrivé, elle me fit un petit coucou de loin mais rien de plus, elle alla au vestiaire ce changer et en sortant elle était habillée d’un petit legging bleu ciel, un petit débardeur de sport de la même couleur, je ne pouvais m’empêcher de la dévisager, son corps avait été quelques jours plutôt à moi toute une soirée, j’avais l’esprit ailleurs en repensant à tous les petits détails de son corps, je fus vite rappeler à la réalité quand je reçu un message « message de Julie » s’afficha sur mon téléphone, je l’ouvris il y était inscrit Elle : « tu penses à quoi là tu as l’air distrait »,Moi : « je pense à toi et à notre petite soirée, j’ai des images de ton corps dans ma tête qui me font rêver»Elle : « tu veux que je te dise un truc qui va te faire bouilli »Je me demandais vraiment ce qu’elle allait dire Moi : « oui dis-moi »Elle : « je n’ai pas culotte en ce moment »Je levais donc la tête vers elle, elle me regarda avec un grand sourire Je lui renvoyé Moi : « tu es sérieuse ? »Elle : « passe et regarde discrètement »Alors je dirigeais vers les vestiaires faisant mine d’aller aux toilettes et au moment où je passais elle écarta discrètement les cuisses et en effet le legging moulait parfaitement sa petite chatte. Elle me renvoya un message directement Elle : « elle a envie de ta bite »Moi : « tu sais bien que c’est quand tu veux »Elle : « viens chez moi ce soir mes parents partent en weekend ce soir jusque dimanche soir »Moi : « ok à ce soir alors »Elle me renvoya un message pour me donner l’adresse et en repassant devant elle, elle me fit un petit clin d’œil. On continua nos séances respectives en se lançant quelques petits regards temps en temps. Le soir arrivé, elle m’envoya un message pour me dire que ses parents étaient partis et que je pouvais venir quand je voulais.J’attrapais une petite bouteille de champagne et je partis chez elle rapidement. Je ne mis pas longtemps pour arriver, on n’habitait pas loin même si sa maison était un peu en dehors de la ville, un jolie corps de ferme restauré et isolé de la vision des voisins.Alors je me garais dans le grande cours, sortis de ma voiture en attrapant la bouteille, bahis firmaları elle sorti m’accueillir dans une tenue très équivoque, elle avait un mini short blanc très moulant accompagné d’un débardeur à bretelle très fine qui lui arrivait au-dessus du nombril, je m’approchais d’elle, elle voyait bien que je la dévorais du regard et elle me dit « visiblement ma tenue te plait », je lui répondis « tu es sublime, très excitante et j’adore ton mini short », elle m’embrassa pour me dire bonjour avec un baiser langoureux, on entra ensuite dans le salon, superbe décoration moderne, je me mis à l’aise posa ma bouteille sur la petite table basse, elle alla chercher deux coupes et je nous servis en champagne, elle était collée à moi, on buvait on rigolait on s’embrassait, la chaleur montait entre nous, nos corps se rapprochais de plus en plus, elle finit par me grimper dessus, me murmurant à l’oreille, j’ai envie de ta queue depuis cette après-midi, je lui dis alors de façon soudaine « fou toi à poils », elle se leva, retira son débardeur, elle jouait avec sa bouche en se mordillant les lèvres, dans le même temps je retiré mon polo, elle continua en retirant doucement son mini short sous lequel elle n’avait encore une fois pas de culotte, une fois nue je lui dis « met de la musique et danse pour moi » à la télé elle mit une chaine musicale et commença à danser de façon très sexy, je continuais à mon tour à me déshabiller je bandais déjà, une fois nu également je me levais en lui demandant à elle de continuer, je tournais autour d’elle pour arriver derrière elle, je m’approchais pendant qu’elle dansait, avec une main je l’attrapais par le cou avec l’autre ma main attrapa sa petite chatte et la doigtais immédiatement elle ne mit pas longtemps à devenir très humide son corps collait au mien, ces fesses étaient appuyées contre ma queue raide, je la doigtais énergiquement, elle gémissait déjà sous mes doigts, elle tourna son visage vers le mien pour que nous nous embrassions, nos langues se mélangèrent, ma première main avait quitté son coup pour venir jouer avec ses petites seins tout dur d’excitation, après ce baisé, je la penchais sur la table basse, elle posa ses main dessus et me tendu son petit cul, j’avais une vue superbe sur sa petite chatte brillante de mouille et sur son petit trou, je collais mon gland sur ses lèvres et joua un peu dessus avant de kaçak iddaa la pénétrer d’un grand coup sec en mettant ma queue entière dedans, elle poussa un grand cri en disant « oh oui comme ça », cette jeune femme était vraiment surprenante aussi coquine, pour ne pas dire salope, dans ce genre de moment que timide et réservé en public, alors je recommençais avec des grands coups, la pénétrant sans aucune retenue de façon assez brutal, je sentais bien sa petite chatte se dilater sous mes vas et viens, mais ses lèvres collaient sur ma queue blanchi par quelques pertes, j’aimais la voir dans cette position de soumise offerte, mais le cul tendu comme ça je ne pouvais m’empêcher de reluquer son petit trou, je commençais à lui titiller avec mes doigts, elle ne me disait rien elle était même plutôt réceptive. Je retirais donc mon sexe de sa chatte et vint poser mon gland doucement sur ce petit bouton qui ne demander que ça, elle se tourna vers moi et avec son petit regard timide me dit « doucement s’il te plait tu es le premier », j’étais honoré de lui dépuceler son anus alors j’irai avec douceur. Je décidais de la changer de position, je voulais la voir pendant que je lui dépucelerai le cul, je le remis debout l’embrassa un petit moment avec de lui demander de me guider vers sa chambre. Elle me prit la main et m’y emmena.On arriva dans une chambre à l’étage, une petite chambre qui me rappela que ce n’était qu’une jeune femme de 18, chambre très enfantine, elle avait un grand lit deux personnes dont la couette était en boule, c’était un peu le Bazard, je voyais dans son comportement qu’elle était un peu gênée, on s’allongea tous les deux sur le lit, on s’enlaça pour se faire un câlin qui n’avait plus rien de sexuelle elle se blottit contre moi et avec ses rouges rosie elle me dit « tu es le premier à venir dans ma chambre » et sans un autre mot elle glissa lentement sa tête vers mon sexe et commença à me sucer, mon sexe qui avait ramolli repris vite sa forme, elle positionna sa son sexe vers mon visage pour se mettre en 69, position magnifique avec une fille ayant ce magnifique corps, je commençais donc à la lécher chatte et anus, lentement je lui introduisait un doigts pour la préparer un peu à recevoir ma queue, elle remuait sur moi au fur et à mesure que mn doigt progresser, elle me mordillait doucement le sexe, elle était vraiment très doué pour faire kaçak bahis des fellations, après plusieurs minutes, je lui demandais de s’allongeait, elle se retira de moi et ce mis sur le ventre, je voulais la voir en face donc c’est moi qui la retournait pour la mettre sur le dos, je descendis du lit pour me positionner en face d’elle, j’étais vraiment très excité par son visage timide, je me mis devant elle et positionna de nouveau mon gland sur son petit trou et en lui tenant la main je commençais ma progression en elle lentement mon gland entra en elle petit à petit, son petit trou se dilaté non sans mal je sentais sa main se crisper sur la mienne, je lui dis que si elle avait mal je pouvais arrêter quand elle voulait, mais elle me demanda de continuer, je lui dis alors « caresse toi pendant que je te pénètre » et elle commença à se caresser la chatte pendant que ma queue continuait sa progression dans son petit trou vraiment très étroit.J’arrivais enfin au bout et une fois entièrement entrée, j’admirai ce petit corps, elle me souriait en me disant merci d’avoir été doux, je me penchais sur elle pour l’embrassais et commença mes petits vas et viens dans son anus, je la sodomisais pendant quelques minutes seulement je ne voulais pas l’en dégouté, je ressortis ma bite et m’enfonça directement dans sa chatte, son visage changea, ses gémissements aussi elle reprenait du plaisir à ce que le baise comme ça, sa chatte redevint vite trempée, je me retirai d’elle la retourna elle s’agrippa à sa tête de lit je me renfonçais en elle sans ménagement mes reins claquaient contre son petit corps tout frêle, elle gueulait, jouissait m’en redemandait, j’étais en train de la baiser comme une brut mais je lui mettais des petites claques bien appuyées de temps en temps son cul rougissait et dans un dernier mouvement je me déversais en elle laissant mon sperme lui remplir sa petite chatte qui était devenu rouge et gonflée. On se relâcha tous les deux en s’allongeant l’un contre l’autre, elle se blotti contre moi et en prenant mes bras pour s’entourer elle me demanda « tu veux bien rester avec moi cette nuit, j’ai pas envie que tu partes », comment aurais-je pu lui refuser ca après cette superbe soirée et ce qu’elle venait de m’offrir, quand je lui dis oui, elle finit par éteindre la lumière et vint se blottir contre moi face à moi, on discutait de nos ébats et elle me disait que jamais elle n’aurait pensé aimé cette brutalité et que son copain avec qui elle était avant avait toujours était très doux. On discuta encore longuement avant de nous endormir dans les bras l’un de l’autre.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *