Leaticia

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

LeaticiaLaeticiaJe suis étudiante en fac d’anglais et je termine la 4 ème année qui me donnera accès au métier de prof. Je n’ai jamais aimé les études. Je ne suis pas sotte mais je n’aime pas l’effort et toute ma scolarité j’ai eu des résultats tout justes suffisants pour continuer, en trichant régulièrement pour y arriver. Là c’est plus dur je dois passer vendredi un oral de littérature comparée pour obtenir la dernière valeur qui manque à mon cursus. Je suis mauvaise et je n’ai pas assez travaillé mon mémoire. J’ai passé ces dernières années à faire la fête lors de soirées étudiantes débridées où on parlait, rigolait, fumait, buvait et qui se terminaient avec plein de petites culottes sur le plancher. Moi je suis une gamine rondelette, beau seins belles fesses comme on dit, qui plait aux garçons comme aux filles et comme je ne suis pas coincée j’en profite.Le prof, cinquantaine élégante, qui dirige ce mémoire m’a convoquée pour me signifier que sans un effort considérable pour briller à l’oral je devrais redoubler. Il m’a précisé qu’il serait un des deux jurés et que l’autre serait Miss C. une anglaise connue pour être exigeante avec ses étudiants. sex izle Je me suis renseignée sur elle. C’est une femme dans la quarantaine, de taille moyenne, mince, cheveux courts grisonnants. Elle a la réputation d’être une prof compétente mais distante. Un de mes amis m’a cependant dis que lors d’une soirée où elle était aussi il l’avait vu danser des slows avec de jolies filles en les serrant d’assez prêt. C’était une piste mais je n’ai pas pu mieux m’informer.Je décidai de prendre contact avec son secrétariat pour prendre un rendez-vous pour qu’elle me donne des conseils de préparation. Sa secrétaire me répondit « venez ce soir à 17h, nous serons parties mais elle vous recevra ».Je fus ponctuelle. Je m’étais vêtue sexi avec un débardeur assez fin à fines bretelles, échancré laissant voir le bord de mes seins sur les côtés. Ma jupe était large et courte et je n’avais pas mis de sous-vêtements. J’étais bronzée, parfumée et appétissante. Elle me fit entrer dans une grande pièce boisée, s’assit à son bureau et me laissa debout en me détaillant des cheveux aux orteils. Que puis-je faire pour vous dit-elle ? J’expliquais que le prof dirigeant mon mémoire anal sex m’avait demandé de bien préparer l’examen et que comme elle avait eu ce mémoire à lire je venais prendre conseil.Elle me jeta un regard glaçant en me précisant que la nullité de mon travail nécessiterait un miracle si je voulais m’en sortir à l’oral. Je crois que j’ai des aptitudes pour l’oral lui dis-je en la regardant avec douceur puis en descendant mon regard sur sa poitrine.Elle se leva, alla fermer la porte à clé, vint devant moi. Elle abaissa mon débardeur sur ma taille en dévoilant mes seins. Puis elle remonta ma jupe en l’enroula au débardeur. J’étais plus que nue avec juste cette couronne de tissus autour de la taille. Devant mon absence de culotte elle me dit : « tu anticipes donc tu réfléchis ! » Elle ajouta « je vais te faire passer un test en anglais pour évaluer tes aptitudes ».Elle alla s’assoir au bord de son bureau face à moi. Elle avait un tailleur noir assez classique. Elle releva la jupe à mi cuisses qu’elle écarta un peu et me dit doucement : « come on little slut ». Je me suis approchée. Elle me fixa des yeux avec un regard gris très dur et bedava porno ajouta « suck me little whore » en montrant son pubis. Je me mis à genou, relevai encore sa jupe et posai ma bouche humide sur sa culotte. Puis je passai ma langue verticalement sur sa fente. Elle laissa fait un moment puis écarta sa culotte sur le côté et me dit : « you have to be better ». Je plongeai alors ma langue entre ses lèvres qui était assez saillantes. Elle avait un clitoris proéminent. Je l’aspirai entre mes lèvres et le suçai activement en passant en même temps mon pouce dans son sexe ruisselant pour aller masser son anus. Elle se cambra et pris mon autre main et la posa sur ses petites lèvres. Je lui pénétrai le vagin avec trois doigts. Ainsi occupé sur toutes ses zones sensibles je l’entendis dire doucement « good girl, again, goes on, small bitch ». J’étais très excitée. Mon sexe ruisselait sur mes cuisses. Après un long moment je commençai à fatiguer de cette posture cambrée. Elle eut un spasme violent et sans un bruit se redressa, remis sa jupe en place, repassa derrière son bureau puis me dit en français « va te laver pétasse, tu sens le sexe, nous nous verrons vendredi ». J’eu mon examen de justesse et c’était inespéré. Et je n’ai jamais dit à personne comment je l’avais révisé.Maintenant je suis prof en collège. Je suis tolérante avec ceux qui n’aiment pas travailler et trichent.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *