Rencontre au jardin (4)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Caption

Rencontre au jardin (4)Marie s’encule doucement, la courgette n’est pas très grosse, mais quand même, il lui faudrait un minimum de préparation. Alors elle se lève, va vers le placard, sort un bol et une bouteille d’huile d’olive, l’ouvre et verse l’huile dans le bol puis trempe la courgette. Elle se met sur le dos, relève haut ses jambes, passe de l’huile sur son trou du cul et entre un doigt, puis deux, écarte au maximum et recommence.-Ça va entrer comme dans du beurre dit-elle en prenant la courgette par le gros bout et se la plantant dans le cul.-Yes, ça rentre ! Elle pousse un peu et le légume entre gentiment. Toujours dans cette position, jambes bien écartées, elle présente la belle aubergine noire devant sa chatte qui s’ouvre sous la pression. Marc la regarde fermer les yeux en gémissant de plaisirs et en faisant des « han, han » tout en rentrant et ressortant de l’autre main la courgette. Sa fille s’est mise à quatre pattes pour sucer la bite de Marc qui commençais doucement à durcir, tout en lui caressant les couilles et quelques fois lui mettant un doigt dans le cul. Il était au anges. Arriver à 72 ans canlı bahis şirketleri pour faire un truc pareil c’était génial. La mère se mit à gémir de plus en plus fort. Elle commença par avoir des coups de reins désordonnés. L’aubergine était presque entièrement dans sa chatte, alors que la courgette aller et venez dans son cul dilaté. D’un coup l’aubergine sorti avec un jet de foutre féminin. Quelques soubresauts lus tard, Marie retiré la courgette de son cul rougi par les vas et viens rapide.-Putain c’était bon, vlà des années que j’avais pas pris un pied pareil. Le cul et la chatte devant ma fille, un fantasme qui se réalise. Merci ma fille.Sa fille ne put lui répondre, Marc lui tenait la tête enfoncée sur la bite qui déchargea dans la bouche de Martine devant les yeux de sa mère qui lui disait.-N’avale pas son foutre, donne moi en à boire, vite je veux son foutre en se couchant entre les cuisses de Marc, bouche grande ouverte, tirant la langue pour essayer de lui lécher les couilles pendantes.Marc lâcha la tête de Martine, qui lâcha la bite, ouvris doucement ses lèvres et laissa le foutre glisser canlı kaçak iddaa dans la bouche de sa mère. Quand tout le foutre mêlé à la salive fut dans la bouche de Marie, Martine se pencha sur sa mère pour l’embrasser sur la bouche ou leurs langues chargées de foutre s’enroulent ensemble. Marc regardez ses femmes devenues salope à foutre. Un odeur de baise, mêlée à la sueur remplissait la pièce. Les deux femmes continuaient à s’embrasser, échangeant les dernières gouttes à avaler. Martine était sur le ventre de sa mère, le cul relevé. Marc, regarda ce beau cul offert. Il prit le torchon resté sur la table et commença à s’en servir comme d’un fouet et frappa des coups sec sur le cul de Martine qui se mit à frétiller sous les coups.-Oui frappe mon cul de salope,Marc, plus fort, fais moi mal, puni moi, je suis une catin, une salope à foutre.Marc continua de taper et quand les fesses furent rougies, il jeta le torchon dans un coin. Pris la plus grosse des carottes et la planta d’un coup sec dans le cul offert de Martine, qui se cambra d’un coup en craint un grand : OUIIII sourd pour s’affaler sur sa mère.Marie canlı kaçak bahis chercha à se dégager du corps de sa fille, elle roula sur le coté se mit à quatre pattes à coté de Martine, tendis bien son cul relevant les fesses et dit à Marc-Encule moi aussi avec ta bite.Marc regarda sa bite toute molle qui pendait entre ses jambes.-Je vais essayer, mais c’est pas gagné.Il écarta les fesses de Marie, enfonça une grosse carotte, puis une deuxième et enfin une troisième pour bien lui dilaté le cul. Il mit de l’huile sur sa bite, se branla, puis essaya de s’ engouffrer dans le cul offert en retirant une carotte, puis les deux autres. Marie poussa du cul ouvert, il enfonça sa bite mi-molle, puis attrapa les gros nichons qui pendaient sous Marie, serra les bouts et encula à fond la mère qui réjoui aussitôt. Marc s’écroula sur le coté, il avait joui trois fois aujourd’hui, son cœur tapait dans sa poitrine. Il était là sur le dos, jambes écartées, bras en croix. Marie lui tendit un grand verre d’eau bien fraîche, ce qui lui fit du bien. Comme par magie malgré les trois éjaculation, sa bite si molle d’habitude, commença à lui faire mal, puis il se mit à bander et compris que Marie avait mis une pilule dans l’eau.La mère et la fille se remisent à genoux et recommencent à reprendre, tantôt la bite en bouche, tantôt les couilles, chacune à leur tour en gémissant.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *