LE YACHT

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

LE YACHTMon ami Marc, avec qui j’avais fait mes études d’ingénieur, que j’avais revu 15 ans plus tard me contacte par e-mail. Il m’invite de faire une croisière sur le nouveau bateau qu’il vient d’acquérir. Il me propose de le rejoindre sur le port de Cannes le week -end qui vient.Il faut noter que nous nous sommes revus, l’an passé, au bord de sa piscine et avions découvert notre goût commun à se travestir et les retrouvailles s’étaient conclues par une chaude partie de sexe.L’e-mail de marc me précise de prendre le minimum d’affaires, qu’il s’occupe de tout. Nous sommes en plein été et cela ne me heurte pas outre mesure.Le samedi matin me voilà sur le port Canto à Cannes, soleil magnifique, 30° à l’ombre, temps idéal pour faire du bateau. La capitainerie m’indique l’anneau d’amarrage de mon ami. Je n’en crois pas mes yeux, le bateau de Marc est un immense yacht à deux ponts ! 22 mètres d’un blanc immaculé. Marc, en slip de bain me fait signe depuis la plage arrière et vient à ma rencontre.On se fait la bise. Marc m’apprend qu’il vient de toucher le jackpot en vendant sa société informatique à un grand groupe américain et qu’il a réalisé son rêve : posséder un bateau.Marc m’invite à visiter son bateau après m’être déchaussé. La plage arrière donne sur un salon richement décoré. Une créature de rêve y est affairée à faire du rangement. C’est une créature brune en bikini à la taille imposante. Son tain est hâlé et je repère ses pieds nus magnifiques (fétichisme quand tu nous tiens) son allure, sa taille et surtout le renflement de son bikini m’interpelle. Marc me chuchote que Joanna est un transsexuel, en couple avec le skipper qui manœuvre le bateau. Joanna s’occupe de la cuisine, du service et du ménage. Ce dernier, Ian, arrive pour nous saluer : magnifique éphèbe blond qui laisse bien voir qu’il préfère les garçons. Marc me précise qu’ils s’occupent de tout à bord et que nous n’avons qu’à profiter du bon temps.Nous visitons le bateau et Marc m’invite à visiter ma cabine. Spacieuse, lumineuse, très agréable. Marc ouvre la porte d’un placard : « Tout c’est pour ton séjour ici ! » : je découvre un placard plein de tenues très très féminines : nuisettes, robes, jupes. Dans le bas, une collection de chaussures inimaginable : tongs, mules à talons, escarpins, ballerines…« je me souviens que nous avons des fantasmes proches » me dit Marc. « Cependant, sur le pont, les pieds nus sont obligatoires, aussi j’ai pensé à toi » et il ouvre un coffret contenant des chaines de cheville, anneaux d’orteils, « barefoot sandals » . Dans un tiroir une série de strings côtoient un plug, un gode vibrant, un gode plus que réaliste. -Je crois que nous allons nous éclater – dis je-C’est l’objectif. Nous allons appareiller et ensuite, une fois en mer, nous nous mettrons à l’aise.-En attendant je vais me mettre du vernis aux orteils.-Inutile, Joanna est experte et une fois en mer elle nous fera une pédicure.Les amarre larguées le bateau file sur une mer calme, Ian aux commandes met le cap sud est vers la Corse. Je m’installe dans ma cabine et me déshabille complètement. Dans le placard je trouve un string noir billant du plus bel effet, n’osant me balader comme ça , je trouve un kimono court en satin bleu marine qui laisse mes fesses à l’air. Je retrouve Marc à l’arrière, juste vêtu d’un paréo. Il me roule un patin histoire de nous mettre dans l’ambiance, mon string commence à me serrer. Nous nous installons sur les banquettes à l’arrière et voilà Joanna qui arrive bahis firmaları avec un petit panier plein d’accessoires de manucure et pédicure.Marc s’assied à côté de moi et Joanna en face et me demande mes pieds qu’elle pose sur ses genoux. Avec de l’huile celle ci me masse les pieds, insiste sur la plante et les orteils, mon sexe est maintenant dur. Marc s’en aperçoit aussitôt et entrouvre mon kimono et libère ma tige, la saisie et commence à me masturber doucement, je suis aux anges. Joanna observe du coin de l’œil. Joanna me place des écarteurs d’orteils et me demande quelle couleur me ferait plaisir. Je lui rétorque que j’ai flashé sur ses orteils et que j’adore la couleur. Coquine Joanna me tend son pied et bouge ses orteils sous mon nez. Marc sent mon sexe se durcir encore plus et me branle plus fort. Joanna me peint avec dextérité les orteils mais ne cesse de regarder la main de Marc qui monte et descend sur ma verge. Elle pose le flacon, s’excuse et baisse le bas de son bikini afin de libérer sa magnifique verge dressée. Je lui fais part de mon admiration pour sa verge, qu’elle branle doucement entre ses ongles rouges. Et elle reprend son travail de pédicure. Pour parachever son travail elle glisse deux anneaux d’argent sur deux de mes orteils et ceint ma cheville droite d’une chaine du même métal. Elle se recule pour admirer son travail et en profite pour caresser avec douceur sa tige. Marc n’en peut plus, lâche mon sexe et commence à masturber le sien. Nous voilà tous les trois à nous branler avec délice. Joanna qui nous fait face, place chacun de ses pieds sur nos verges. Marc et moi nous nous branlons sur ses jolis orteils qui frétillent contre nos glands. Marc se lève, et vient s’empaler sur mon sexe, j’ai aucune peine à forcer son antre déjà chaude et humide. Il gémit de plaisir. J’invite Joanna à venir se faire sucer, et pose entre mes lèvres son gland trempé, il a un gout sucré . Joanna mène la manœuvre et baise littéralement ma bouche pendant que Marc accélère son va et vient sur mon sexe prêt à exploser. Je sens l’anus de Marc se contracter, il va jouir, je demande à Joanna de le branler afin qu’il jouisse de partout. ce qui arrive aussitôt , il pousse un râle et inonde la main de Joanna pendant que je décharge dans Marc. Je reprends le gland Joanna dans entre mes lèvres et branle sa tige. Elle pousse un cri et inonde ma bouche de sperme chaud et sucré. Nous reprenons doucement mes esprits. Je me lève et vais regarder ma pédicure dans le grand miroir du salon, j’adore la couleur et les bijoux de pieds, je vois Joanna arriver derrière moi et elle pointe son pied droit à côté des miens, je suis fasciné par ses jolis pieds.-Tu ne serais pas un peu fétichiste ?-Complètement, les pieds féminins m’excitent – répondis-je-Moi aussi, faudra qu’on se fasse une petite séance petons.Sur ce elle s’en va vaquer à ses occupations. Marc et moi nous relaxons sur la plage avant pendant que yacht croise vers la Corse.-Ce soir repas de fête, tenue habillée de rigueur – me lance Marc.-Chouette ! Ian et Joanna seront de la fête ?-Bien sur, ils nous serviront dans le salon, tu pourras porter tes plus beaux talons ! Au fait j’ai trouvé des perruques adorables, ce sont celle des filles du Crazy Horse.Le soleil couché, je regagne ma cabine pour me préparer. Une perruque châtain est sur mon lit, elle a la frange célèbre du cabaret parisien. Je trouve dans mon armoire une parure soutien-gorge, porte-jarretelles, string en dentelles rouge sur laquelle kaçak iddaa je craque de suite. Des bas chairs extra fins vont à merveille et n’ayant aucune couture je pourrai mettre en valeur mes pieds fraichement vernis. Je passe le tout et, bien sur, une érection monstrueuse me gagne. Je me mire dans la glace et je me trouve vraiment trop sexy, je ne peux m’empêcher de me caresser doucement. Mon puits d’amour est en chaleur depuis que j’ai mis un pied sur ce bateau, aussi je lubrifie le petit plug argent en me l’introduit avec délice. Une robe en satin rouge, sans manches et à fine bretelle m’attendait. Elle est si courte que chacun de mes pas dévoile le haut de mes bas et la jarretelle. Marc a fait pour le mieux. Je passe un bon moment à me maquiller et ajuster ma perruque. Je me reconnaît à peine dans le miroir, je prends des pose sexy et mon sexe est à la limite de sortir du string. La soirée va être chaude. Enfin, cerise sur le gâteau, un paire de mules vernies rouge m’attendent. Les talons aiguilles sont vertigineux et me cambrent un max. Le dessus de ces jolies mules est juste constitué de deux fines brides, laissant mes petons en vue. Joanna frappe à ma porte et me prévient que l’apéritif est servi au salon.J’ouvre et la découvre en robe fourreau de soie noire, chaussée de très hautes sandales. Je fais un « Ouh ! » d’admiration.-Tu es très sexy ce soir, me dit-elle.-Je te retourne le compliment, tu es magnifique !-Viens on nous attend.C’est à petits pas sur nos talons vertigineux que nous entrons au salon. Ian le skipper à aussi une perruque « Crazy Horse » mais blonde. Il est superbement maquillé. Il porte un legging en cuir noir, un corset dans la même matière, et d’adorables ballerines noires vernies. Son legging laisse voir qu’il est en forme. Marc, le maitre de maison, porte une même perruque brune, une robe très courte en vinyl noir, laissant voir le haut de ses bas résille noirs. Il porte de magnifiques Louboutin noirs vernis avec des talons aiguilles vertigineux.Nous trinquons tous les quatre au champagne. Joanna prend des selfies. Marc lève sa flûte :-Les filles je bois à cette chaude soirée !Je propose que nous retirions nos slips ou strings car je pense que nous avons toutes à contenir nos ardeurs. C’est à l’unissons que les trois en robe, jetons nos strings, Ian précise qu’il n’en a pas et baisse son legging pour nous faire admire une magnifique verge épilée rose clair. Je prends l’initiative de mettre au grand jour la mienne, Marc et Joanna font de même. On se rapproche et nous collons nos bites tout en se branlant doucement. Marc prend la parole :-Nous devons ‘baptiser’ Dominique qui est à bord pour la première fois. Marc mets toi à genoux.Je crois deviner ce qui m’attend. Aussi je m’agenouille sur la moquette épaisse. Mes trois compagnes se rapprochent de moi et se branlent contre mon visage. Je prends Ian entre mes lèvres et le suce avec douceur, je commence à branler les verges chaudes de Marc et de Joanna. Je suis excitée comme un puce, je suce maintenant Marc et continue à jouer avec les deux autres. Joanna arrive… je suis en chaleur, mon sexe me fait mal tellement il est tendu, je contracte mon anus sur le plug afin de compléter mon excitation. Ian est de nouveau dans ma bouche, Marc et Joanna ont repris leur tige et se branlent contre mon visage. Je branle Ian entre mes lèvres. Ian jouit le premier et m’inonde la bouche et le visage, Marc suit en criant et m’asperge le visage, le cou de sa semence, vient maintenant kaçak bahis Joanna qui jouit sur mes lèvres. Je suis couvert de sperme, Joanna se met à genoux, met sa sandale sous mon sexe et me branle frénétiquement si bien que je couvre son pied et sa chaussure de ma liqueur brulante. Me voilà baptisé.-Merci les amies, baptême génial – dis-je – ma robe n’a pas fait long feu.Je retire ma robe et me lève. Nous reprenons nos esprit avec du champagne frais et des amuses gueules. La soirée s’annonce chaude. J’use un paquet de lingettes…..Nous nous restaurons au buffet qu’a dressé Joannna, Ian s’approche de moi :-Tu as aimé ? me dit il–J’ai adoré, j’avoue que ton clito m’a excité, je l’adore… Je dois te dire que les ballerines ont un effet énorme chez moi …-A ton service, essaie les donc – dit il en se déchaussant.Je ‘descends de mes mules’ et glisse mes petons dans ces ballerines qui sont chaudes des pieds de Ian. Elles sont décolletées et laissent apparaître la naissance de mes orteils. Ian, se glisse derrière moi et je sens son sexe frotter la raie de mes fesses. Je soupire de plaisir. Délicatement il retire mon plug et présente don gland à l’entrée de ma grotte. Me voilà de nouveau en érection et soupire de plaisir. Je me cambre afin de faciliter la pénétration.Ian est délicat et pousse doucement son sexe dur comme du bois. Le plug m’a dilaté et il me pénètre sans heurts. Il va et viens dans moi, lentement, doucement. Mon excitation est au sommet en regardant mes ballerines et je me branle doucement afin de faire durer le plaisir.Marc et Joanna se sont assis sur le canapé et nous regardent. Ils se touchent doucement en ne perdant pas une image de ma sodomie. Ian et moi nous rapprochons du canapé et je pose un pied sur l’accoudoir afin de faciliter ma pénétration. Marc, le plus près de nous, joue avec mon pénis ou caresse les testicules de Ian. Je sens le sexe de ce dernier gonfler dans mon puits d’amour, je le contracte afin d’augmenter son plaisir, il vient en poussant un râle et en éjaculant au plus profonde de moi. Je le suis en giclant dans la main de Marc, qui la porte à sa bouche. Délicatement, Ian me remet le plug.Je ‘remonte’ sur mes mules. Nous grignotons et buvons de nouveau. Ian s’excuse et nous quitte car le pilote automatique ne suffit as et il doit faire le point.Marc s’assied à coté de moi et lève son pied en bougeant son escarpin :-Tu aimes mes louboutins ?-J’adore, ils sont super sexy, et tu sais que la chaussure est mon domaine. J’aime ausii beaucoup ces petites mules que j’ai trouvées dans ma cabine. -Je les aime aussi, et je les porte souvent. J’ai joui plusieurs fois dessus !Marc saisit mon pied et commence à m’embrasser les orteils à travers le nylon qui les recouvre. Je suis de nouveau dur et ma tenue le laisse apparaître. Marc, me prend l’autre pied et me déchausse. Il lèche doucement tous les recoins de mes petons. Je suis aux anges et me caresse doucement. Joanna sur le siège à coté, écarte sa robe fourreau et laisse apparaitre un sexe bandé au maximum, elle nous regarde tout en se masturbant. Marc s’en aperçoit et invite Joanna à s’asseoir à coté de moi et à se déchausser. Marc s’allonge sur la moquette et masse, suce, lèche nos petons. Joanna et moi, nus pieds , côte à côte, nous masturbons doucement. Marc s’est agenouillé et frotte son sexe dressé sur nos petons, je crispe mes orteils sur son gland pendant que joanna caresse la tige avec ses orteils. Cet intermède fétichiste se conclue par une éjaculation de Marc sur nos orteils, Joanna et moi frottons nos bas souillés les uns contre les autres. Je saisis son sexe et elle le mien et nous nous branlons mutuellement en frottant nos bas couverts de sperme. On ne tarde pas à jouir.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *